“Petits patrons, jeunes migrants” titre Libération. Pour illustrer la route de l’apprentissage “Instants Saveurs – Sophie, Franck, Cellou”

L’histoire de Cellou, jeune guinéen de 17 ans, est celle d’une  succession de hasards heureux qui lui ont permis de rencontrer Johanna, Assetou, Alice, Sophie, Franck et d’ouvrir la route pour se former au métier

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.

de boulanger, le métier qu’il rêve d’exercer.

Cet été Cellou a participé à un stage d’immersion de pompiers, organisé par Face et l’Ecole du Feu. Il y a rencontré Alice, salariée du groupe ENGIE, présente le jour de la cérémonie de clôture. Alice touchée par son parcours a parlé de la recherche d’apprentissage de Cellou autour d’elle. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3.png.

Elle l’a mis en contact avec Franck et Sophie, artisans boulangers pâtissiers. Ils ont été tout de suite d’accord pour l’accueillir en stage et, dans la foulée ils ont signé en octobre un contrat d’apprentissage. Et pourtant, il y a quelques mois, au moment du 1er confinement Cellou était dehors, sans abri, la peur au ventre. Aujourd’hui il est de plein pied dans son apprentissage.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-5.png.

Heureux et fier d’apprendre un métier.

Témoignage de Sophie Alicia, ma fille en 4ème, aborde en géographie le sujet de la migration sous toutes ses formes. Le professeur a demandé si quelqu’un  de la classe connaissait une personne qui avait traversé des frontières pour arriver en France. Elle… ma timide… a osé lever la main et a raconté brièvement l’histoire de Cellou. Toute sa classe était “choquée”; c’est le  terme qu’elle a  utilisé. Ils ont dit que cela n’arrivait qu’à la télé, dans les films. Son professeur a fini par la questionner un peu plus pour connaître le présent et  l’avenir de Cellou; quel est son métier, où habite-t-il, ou travaille-t-il, quel âge a-t-il ? Alicia ne connaissait pas tous détails de l’aventure de Cellou. Puis elle a esquissé un sourire lorsqu’Alicia lui a dit que Cellou était apprenti chez nous et qu’il travaillait mieux que les autres apprentis. Son professeur a souhaité à Cellou un bel avenir en France et un éventuel CDI parmi nous. Comme quoi, les journaux, l’éducation à l’école, l’échange entre adultes-enfants, les combats tels que les vôtres, permettent de bousculer des  a priori et faire tomber des barrières.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-4.png.

Témoignage de Franck Je considère que c’est une chance de pouvoir aider Cellou, c’est une rencontre incroyable et je vous remercie de nous l’avoir fait partager.

Pour télécharger le témoignage – cliquer sur le lien http://sje92.fr/wp-content/uploads/2021/02/feuille-solidaire-route-apprentissage-Cellou.pdf

http://sje92.fr/wp-content/uploads/2021/02/Libération-ApprentissageMNA-Dossier-Texte-002.pdf

Libération du lundi 1er février, consacre quatre pages à la situation des “petits patrons et des jeunes migrants.”

Beaucoup de clichés volent en éclats…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *