Une proposition de loi pour protéger les jeunes majeurs qui sortent de l’aide sociale à l’enfance

“Nous ne voulons plus  de sorties sèches pour les jeunes qui sont confiés à la protection de l’enfance. Le jour de leur majorité, ils se trouvent brutalement privés du soutien de la collectivité. On leur demande 

d’être autonomes à 18 ans alors qu’ils sont les plus vulnérables, sans réseau et sans familles”

“Le jour de leur 18 ans, on  leur enjoint de trouver un emploi, un logement… il y a là une véritable maltraitance institutionnelle”

Une proposition de loi vise à protéger jusqu’à 25 ans les jeunes majeurs qui sortent de l’aide sociale à l’enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *